Les étapes importantes à suivre pour tirer pleinement profit de vos données en immobilier

Dans n’importe quel domaine, les données auront de la valeur dépendamment de la façon dont elles seront traitées. En effet, si elles sont manipulées avec une certaine méthodologie, elles seront utiles, sinon elles ne serviront à rien.

De ce fait, en immobilier, si les données recueillies sont exploitées à bon escient, cela pourrait être gagnant à plusieurs niveaux et ainsi, mener au résultat attendu :  générer un maximum de leads. Voici, en quelques points, les étapes à suivre pour une traite de données efficace.

Posséder entièrement votre data

D’abord, il est important de vous assurer que les données auxquelles vous avez accès se retrouvent parmi votre lac de données et qu’elles sont votre propriété. Dans le cas contraire, il est souvent nécessaire d’en faire la demande et cela engendre des frais. Non seulement cela pourrait vous coûter cher, mais il est également possible que vous passiez à côté d’informations privilégiées qui pourraient vous être profitables. Ainsi, si vous vous assurez de posséder entièrement vos données, vous économisez de l’argent et vous aurez un certain contrôle sur celles-ci afin de les utiliser pour en faire vos propres analyses comparatives de marché. Bref, il est important d’être propriétaire de vos capteurs de données et du data généré par ceux-ci, car vous pourrez les exploiter de façon plus autonome, au lieu d’être positionné comme simple fournisseur.

Se bâtir un plan solide

Comme dans n’importe quelle situation, il est évident que de se prémunir d’un bon plan, dès le départ, est essentiel pour partir sur de bonnes bases. Pour ce faire, il est primordial de se poser les bonnes questions qui mèneront à l’élaboration de ce plan. Dans le domaine de l’immobilier, il faut surtout s’interroger sur les points suivants : l’endroit où vous stockerez vos données, la manière de les extraire, les outils qui vous aideront à les analyser et les interpréter, savoir ce qu’elles vous permettront de mesurer et à qui elles vont servir, etc. Cette période de questionnement est primordiale, et ce, dès les premiers instants du processus afin de pouvoir agir stratégiquement. Il ne suffit donc pas seulement de les recueillir, mais de réfléchir à savoir comment s’en servir.

Être stratégique en choisissant bien vos données

À l’opposé, certaines entreprises vont recueillir toutes sortes de données, mais, en fin de compte, ne s’en serviront jamais, car soit elles ne sont pas collectées de la bonne façon ou elles n’ont tout simplement aucun intérêt pour eux. Cela veut dire qu’elles sont reçues massivement, mais qu’il n’y a aucune structure lors de la collecte, ce qui leur fait perdre beaucoup de valeur.

En fait, de nombreuses entreprises n’ont même pas une bande passante adéquate pour utiliser leurs données générées. Précisons que si certaines entreprises ne voient pas la pertinence d’exploiter ses données par rapport à l’atteinte de leurs objectifs, elles ont raison de les mettre en second plan, voire ne pas les considérer du tout. En effet, rien ne leur servirait de mesurer des informations qui ne leur apporteraient pas de retour sur leur investissement, car lorsque les données n’ont aucune valeur, elles se retrouvent, finalement, désavantageuses en temps et en argent parce que même leur stockage engendre des frais. Il faut donc bien évaluer si celles-ci vont servir ou non à notre entreprise et c’est à ce moment qu’il faut bien doser le tout, notamment en sélectionnant minutieusement celles qui vous seront pertinentes et en laissant de côté celles qui le seront moins, afin que ce soit avantageux en tout point.

Chose certaine, les données sont une sorte de matière première : il faut les enregistrer, les stocker et les convertir.  Alors, avant de commencer à mesurer quoi que ce soit, il faut aborder au minimum les points suivants : s’informer sur le meilleur logiciel ou la meilleure application qui permettra de les traiter adéquatement et finalement, sur la meilleure infrastructure pour en faire quelque chose de pertinent.

Faire des prédictions en ayant une bonne vue d’ensemble des données

Il faut avoir une bonne vision de l’avenir pour tirer profit de vos données et qu’elles soient avantageuses. Surtout, il faut avoir une bonne vue d’ensemble de ce qu’elles pourraient vous rapporter dans le temps. Une fois que vous avez les données opérationnelles et que vous les avez analysées, vous pourrez commencer à prendre des décisions stratégiques. Si vous savez ce qui se passe au niveau micro, vous pourrez faire de belles prédictions au niveau macro, tout autour du monde. Efforcez-vous donc de faire votre modèle d’affaires basé sur les données, car c’est un pas vers la bonne direction, même s’il manque de validation. De cette façon, vous mettrez un maximum d’effectifs dans le coup.

Arrimer vos actions avec vos données

Comme mentionné précédemment, recueillir des données juste pour recueillir des données est une perte de temps sur toute la ligne. Ce ne sont pas les données elles-mêmes, mais c’est ce que vous en faites qui créera de la valeur. Les données de localisation en soi, par exemple, ne vous sont d’aucune utilité à la base. Ce n’est que lorsque vous commencerez à les convertir en informations qu’elles vous seront pertinentes et utiles à différents niveaux. N’hésitez pas à vous poser les questions suivantes : « Que puis-je mesurer maintenant, qu’est-ce que je veux mesurer dans le futur et que puis-je en faire? » Parlez-en aussi avec votre équipe, il est certain que des idées émergeront pour faire avancer tout ce processus.

Soyez prévoyant et avant-gardiste

L’avenir appartient aux secteurs de l’immobilier qui feront attention à l’expérience utilisateur et à la valeur de celui-ci au lieu de se limiter seulement à son emplacement. En raison de la croissance économique, les centres commerciaux, par exemple, deviendront de moins en moins importants : dans quelques années, nous ferons tous nos achats en ligne. En fait, les modèles actuels, dans lesquels le contrat de location détermine la valeur de la propriété, disparaîtront graduellement. Nous ne pouvons exclure la possibilité que les futurs modèles d’évaluation aillent tenir compte de facteurs tels que la mobilité, la durabilité, le bien-être, le confort et la facilité d’utilisation. Par exemple, la valeur d’un bâtiment pourrait être plus élevée si ses technologies intelligentes rendent les gens plus productifs. C’est pourquoi nous disons: mettez les technologies innovantes en place dès maintenant et n’attendez pas d’être forcé de le faire. Soyez proactif et avant-gardiste, pas réactif. Cela vous fera aussi économiser beaucoup d’argent.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Website under construction

Please bear with us, we’re working on this website at this very moment! Some sections might not be complete or links may not work! Sit tight, we’re almost done! :)

Have one of our reps contact you!

Please fill-in the following fields and a member of our team will reach out to you within 24h to book a demo!